Margaux est née à Johannesburg en Afrique du Sud, le 26 septembre 1995. C’est notre premier enfant, notre première fille, un immense moment de bonheur. Je me rappelle sa nounou sud-africaine Descilia, lui chantant des chants zoulous et la portant sur son dos, enveloppée dans un grand paréo. Margaux gardera longtemps contact avec elle.Quelques mois après la naissance de Margaux, nous rentrons en France, en région parisienne, et Margaux se rapproche de ses cousins et cousines. C’est la période des week-ends en Normandie chez les grands parents, doux souvenirs et tendres moments. Puis, ce fut l’arrivée de Floriane, notre deuxième grand bonheur, le jour d’Halloween 1998. Nos filles grandissent tranquillement, heureuses, insouciantes et pleines de vie.Avril 2000, nous partons vivre à New York où nous resterons un peu plus de 6 ans. Margaux est avide d’apprendre, de réaliser des activités nouvelles, et aime s’entourer d’amies, c’est très important pour elle. Elle apprend le piano, la guitare électrique (oui, en CM2 !), la danse classique, les claquettes, la gymnastique, la plongée sous-marine,.. Ses années passées à NY (entre 4 et 11 ans) resteront toujours gravées dans son cœur, et surtout ses amies de la French American School of New York (FASNY). Elle devient bilingue. Elle gardera toujours des photos de ses amies sur son bureau et n’oubliera jamais les fêtes et anniversaires. Margaux était fidèle en amitié.Notre retour en France l’été 2006 fut une déchirure et l’entrée en 6ème dans ce grand collège français où elle ne connaissait personne, bien difficile. Heureusement, l’Institut Notre Dame ( Saint Germain en Laye) est un établissement bilingue, cela a maintenu un lien avec New York.La sixième marque le début d’une nouvelle vie, de nouvelles amies, et de nouvelles passions pour le cheval, la danse moderne et le cheerleading ! Margaux a trouvé elle-même sur internet ce groupe de « pom pom girl » de l’église américaine de Paris ! Je l’accompagne tous les samedis matins, pour son plus grand bonheur !.Septembre 2008, Margaux a 13 ans et démarre sa 4ème. Tout va bien. Elle s’est bien habituée à la France, tableau d’honneur à l’école, de très bonnes amies autour d’elle. Retours réguliers à NY pour revoir ses amies et partir au Summer Camp de Chinqueka qu’elle aime tant ! Notre presque-ado s’épanouit et rayonne.Mardi 10 février 2009, au matin, Margaux vomit et a très mal à la tête. Le jour même, je consulte deux médecins qui diagnostiquent une gastro, mais son état ne s’améliore pas. Samedi 14 février 2009. Margaux est très mal. Appel au Samu et départ pour l’hôpital. Trois médecins l’auscultent mais ne trouvent rien de particulier. Devant mon insistance, Margaux part passer un scanner. C’est à ce moment là, en l’attendant, que j’ai eu un très mauvais pressentiment. Quelques minutes plus tard, le verdict tombe ; « Madame, nous savons pourquoi votre fille a mal à la tête. Elle a une tumeur au cerveau. L’ambulance vous attend, vous partez de suite à l’hôpital Necker pour des examens complémentaires ».Ce jour là, notre vie bascula brusquement. et désormais on ne maitrisa plus rien. Ce fût le début d’un difficile combat qui dura 16 mois.Margaux est partie dans nos bras, entourée de tout notre Amour, le 7 juin 2010.
X En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...Fermer