Tags associés à cet article :

Notre présidente, Patricia Blanc, récemment nommée membre du Groupe de travail Pédiatrie de l’American Association for Cancer Research (AACR), a participé, pendant 5 jours, au Congrès annuel de l’AACR 2019 qui réunit les experts mondiaux de la recherche en cancérologie.

Ce fut l’occasion pour notre présidente de participer à 4 réunions du Comité Pédiatrie avec 2 objectifs majeurs pour 2019 :
-la synergie entre les nouvelles plateformes précliniques européennes et américaines pour tester les nouveaux médicaments
-le renforcement de la collaboration avec les États-Unis afin d’accélérer le développement des médicaments pédiatriques.

Ce fut aussi l’occasion de présenter lors d’une session publique de l’AACR notre rôle en tant qu’association de parents au sein de la plateforme ACCELERATE qui réunit associations de parents et patients, médecins et chercheurs, laboratoires pharmaceutiques et régulateurs (EMA, FDA) dans un seul but : ACCÉLÉRER le développement de nouveaux traitements pour les enfants et adolescents atteints de cancers.

Les priorités de la recherche sur les cancers pédiatriques ont été résumées lors de la session finale :
– l’importance de mettre l’accent sur l’étude du génome complet des tumeurs pour mieux les comprendre et les identifier
– l’importance de réaliser un portrait moléculaire des tumeurs notamment au moment de la rechute
– la difficulté de trouver le « talon d’Achille » des tumeurs pédiatriques (et si, grâce aux analyses moléculaires, on trouve une anomalie, il existe encore trop peu de médicaments possible)
– la nécessité de mettre en place des essais cliniques transversaux avec des traitements ciblés
– la nécessité de partager les données pédiatriques
– relever le défi de l’interprétation des données et de l’accès aux médicaments.

Cela confirme bien l’orientation et l’efficacité de la stratégie de financement que s’est fixée Imagine for Margo :
– mieux comprendre les cancers (portraits moléculaires complets à la rechute dans MAPPYACTS / au diagnostic dans MICCHADO et BIOMEDE pour les tumeurs à haut risque)
– mieux cibler les traitements : 16 essais de médecine de précision dont l’essai transversal ESMART (unique au monde)
– préparer le partage des données pour mieux pouvoir les analyser et faire des découvertes (projet BIG DATA)

Et ce fut aussi l’occasion de belles rencontres avec des associations américaines, canadiennes et anglaises et la formation d’un groupe « Recherche » pour continuer à partager toute l’année sur les initiatives des différents pays et créer ainsi des synergies constructives et accélératrices pour nos enfants et adolescents.

 

 

X En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...Fermer